close insta facebook

“Atteindre l’excellence et la défier chaque jour.“

Armand LÉTRANGE, 1865

En 1838, le jeune Auguste Lespiaut n’a que 21 ans lorsqu’il s’installe comme Sellier aux Écuries du Palais du Louvre. Il devient rapidement un artisan renommé et apprécié de personnalités telles qu’Eugène Delacroix ou Victor Hugo. En 1865, son gendre Armand LÉTRANGE lui succède et continue d’accumuler brevets et médailles lors des expositions universelles. LÉTRANGE emploie jusqu’à 700 ouvriers entre son atelier Parisien et son usine de Montargis et fabrique des sacs à mains, des accessoires pour gentilshommes, chasseurs, militaires mais aussi cyclistes ou photographes.

Le sur-mesure et les commandes spéciales se développent et la maison comptera non seulement Jules Verne comme client mais ira jusqu’en Antarctique avec le commandant Jean Baptiste Charcot qui en 1908 transporte son matériel dans ses bagages LÉTRANGE pour sa 2e expédition polaire à bord du Pourquoi-Pas?

LÉTRANGE est une entreprise pionnière, témoin prospère des révolutions culturelles, industrielles, politiques et sociales mais aussi des grandes tragédies comme des heures de gloires et des mutations de la société et des modes de vie.

Pendant la seconde guerre mondiale, Henriette, fille de Francis LÉTRANGE perd son mari et se voit forcée de prendre, à 42 ans, les rênes de l’entreprise alors la plus importante de la corporation. Exigeante et inflexible avec elle-même, autoritaire et visionnaire pour LÉTRANGE, elle incarne la Maison et parcourt le monde avec panache et élégance.

Entre 1975 et 2007 l’activité de l’entreprise se déplace vers la chemise haut de gamme et elle devient un fournisseur privilégié des plus prestigieuses maisons de mode françaises avant de s’arrêter.

 

LA RENAISSANCE

En 2014 Sébastien LÉTRANGE, membre de la septième génération, arrière petit fils d’Henriette, globe trotter devenu publicitaire, se passionne pour cette histoire familiale qui a bercé les 40 premières années de sa vie. Il se plonge dans les archives afin d‘en écrire la saga. Une passion qui se transforme en une ambition bien plus audacieuse : faire renaître LÉTRANGE.

C’est la rencontre avec Mathias Jaquemet, diplômé de L’IFM et de l’Université d’Art et Design de Bâle qui déclenche la concrétisation du projet. Mathias partage immédiatement la même ambition vertueuse qui s’appuie sur les fondamentaux, les savoir-faire de la haute maroquinerie et l’héritage d’une marque presque bicentenaire.

Sébastien et Mathias ont l’intime conviction que la renaissance de LÉTRANGE ne peut s’envisager sans remise en question ni prise de risque, qu’il faut en “découdre“ avec les clichés, se délester des poncifs, pour générer son propre vocabulaire et créer du neuf.

En utilisant les plus belles qualités de matières, les finitions les plus perfectionnées et les montages les plus innovants, LÉTRANGE propose une collection de maroquinerie moderne qui s’envisage différemment, se conçoit dans l’invention, la rigueur des process et la richesse de l’imaginaire. Ingénieux dans sa conception, versatile dans son utilisation, chaque sac a sa propre personnalité.

Une collection à découvrir en exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann au premier étage sous la coupole.